Livre Bande de colons

Bande de colons Une mauvaise conscience de classe

Lire un extrait

ISBN : 9782895963370

216 pages

Parution en Amérique du Nord : 10 septembre 2020

Parution en Europe : 10 novembre 2020

Qté. :Quantité 1
Effacer

«Il s’agit d’asseoir le statut de colon en tant qu’il continue de nous conditionner aujourd’hui. Le peu de cas que nous avons fait de cette notion, au profit de celles usurpées de colonisé et du couple colonisateur-colonisé, explique les lacunes actuelles de notre conscience de classe.»

Le colon, figure mitoyenne qui ne se trouve ni dans la position invivable du colonisé ni dans celle, indéfendable, du colonisateur, est généralement relégué au statut de figurant du récit colonial. Complétant le diptyque de Memmi, Alain Deneault révèle ici l’idiot utile, voire indispensable, de l’accaparement du territoire, une figure qui n’existe qu’en solidarité absolue avec la classe qui le domine, mais dont l’impuissance politique et économique l’autorise à s’identifier, lorsque opportun, au colonisé.

Le décor où Alain Deneault campe son personnage: le Canada. Coincé entre un passé colonial qu’il veut oublier et un essor républicain sans cesse ajourné, ce territoire qu’on appelle «pays» n’excelle que dans la médiocrité de ses politiques d’extrême centre, mais il livre à la pensée politique un objet d’importance: la condition du colon qui fut celle de la majorité de sa population et qui le reste de mille façons inavouées.

  1. Le colon travesti en colonisateur

    17
  2. Le colonisé travesti en colon

    35
  3. Le colon travesti en colonisé

    53
  4. Le colonisateur travesti en colon

    89
  5. Un colon sans colonisateur?

    117
  6. Un Congo de Léopold II réussi

    147
  7. L’Irvingnie, une colonie dans la colonie

    161
  8. Histoire et mauvaise conscience de classe

    185
  9. Démanteler le Canada

    201

Actualités du livre

  • «Les Québécois sont des colons, mais pas des colonisés»

    «Les Québécois sont des colons, mais pas des colonisés» Publié le 18 octobre 2020, dans Revue de presse

    Alain Deneault publie Bande de colons chez Lux où il propose un nouveau regard sur la société canadienne, la divisant en trois: les colonisateurs, les colons et les colonisés. En […]

  • Entrevue avec Alain Deneault Publié le 7 octobre 2020, dans Revue de presse, Tribune

    Dans le cadre du Salon du livre de la Péninsule acadienne, Alain Deneault s’est entretenu avec Andrée-Mélissa Ferron au sujet de ses derniers titres parus chez Lux Éditeur. Salon du livre de la Péninsule acadienne, 7 octobre 2020. Visionnez les […]

  • Ni victimes ni bourreaux…

    Ni victimes ni bourreaux… Publié le 4 octobre 2020, dans Revue de presse

    Gros colon. Maudit colon. Ostie de gros colon. Derrière l’insulte qu’on se lance à tour de bras se trouve une implacable réalité. Le Québécois est effectivement un « colon », au sens […]

  • Cabale au Canada

    Cabale au Canada Publié le 1 octobre 2020, dans Revue de presse

    En juillet dernier, une professeure de l’université Concordia, à Montréal, a dû s’excuser pour avoir prononcé le « N. word », le mot « nègre » : elle avait cité, en classe, le titre d’un classique […]

  • Réveillez-vous, bande de colons

    Réveillez-vous, bande de colons Publié le 19 septembre 2020, dans Revue de presse

    « La surprise qu’on peut avoir, c’est que le terme qui nous qualifie le mieux, c’est celui qu’on étudie le moins. Très peu de gens se sont arrêtés sur ce […]

  • Bande de colons, d’Alain Deneault et l’autre récit national

    Bande de colons, d’Alain Deneault et l’autre récit national Publié le 8 septembre 2020, dans Revue de presse

    « Être colon, c’est être coincé entre le colonisateur et le colonisé. Le colonisateur, c’est le 1 %, c’est l’oligarchie. [Le colon], c’est aussi le subalterne qui tire un petit profit de […]