Livre L’armée indigène

L’armée indigène La défaite de Napoléon en Haïti

  • Préface de Lyonel Trouillot
Lire un extrait

ISBN : 9782895963578

Collection : Pollux

248 pages

Parution en Amérique du Nord : 12 novembre 2020

Parution en Europe : 18 février 2021

Qté. :Quantité 1
Effacer

Qui, en dehors d’Haïti, a déjà entendu parler de la bataille de Vertières, point d’aboutissement de la guerre d’indépendance haïtienne? Qui sait que cet affrontement s’est soldé, en 1803, par l’une des pires défaites napoléoniennes? Que les Noirs s’y réclamaient des idéaux de la Révolution? Pourtant, cette bataille aurait dû faire date : son issue, désastreuse pour la puissance coloniale française, allait fissurer de manière irrémédiable les assises de l’esclavage.

Dans cet ouvrage, Jean-Pierre Le Glaunec décrit la violence inouïe de cette guerre entre maîtres et anciens esclaves, entre les forces des généraux Leclerc et Rochambeau et l’armée, dite «indigène», de Jean-Jacques Dessalines. Il interroge le sens de son occultation par l’historiographie française, mais aussi le rapport trouble que l’élite du pouvoir haïtienne entretient avec sa mémoire, symbole d’émancipation parfois encombrant pour qui désire maintenir les populations asservies.

L’armée indigène a remporté le Prix de la recherche et de la création de l’Université de Sherbrooke (2015) et le Grand Prix du livre de la Ville de Sherbrooke (2016).

  1. Préface

    7
  2. Avant-propos

    13
  3. Introduction. Aux armes, citoyens!

    15
  4. 1. La bataille de Vertières ou «le destin d’un souvenir»

    27
  5. 2. L’acte final d’une révolution atlantique

    35
  6. 3. Tentative de reconstitution

    53
  7. 4. L’histoire d’un mot qui n’existe pas vraiment

    73
  8. 5. «Le dernier des Blancs»

    89
  9. 6. «Tant qu’il resterait un nègre»

    101
  10. 7. Le symbole de la force et de la survie d’Haïti

    127
  11. 8. Un lieu de mémoire récent

    143
  12. 9. Picolet, Fossé Capois, Vertières: sur les traces des ancêtres

    171
  13. Conclusion. Le cri de Capois-la-Mort

    185
  14. Remerciements

    189
  15. Notes et références

    193