Livre Colonialité et ruptures

Colonialité et ruptures Écrits sur les figures juives arabes

  • Textes choisis et présentés par Joëlle Marelli et Tal Dor
  • Traduits de l’anglais par Joëlle Marelli
Lire un extrait

ISBN : 9782895963400

Collection : Humanités

312 pages

Parution en Amérique du Nord : 8 avril 2021

Parution en Europe : 8 avril 2021

Qté. :Quantité 1
Effacer

Il est courant aujourd’hui d’opposer les Arabes aux Juifs et les musulmans aux juifs. Depuis des décennies, Ella Shohat déplace les paradigmes, et notamment cette opposition trop souvent commodément naturalisée et instrumentalisée qui nie les stratifications de l’histoire.

Shohat déplie tout ce qui relie les «deux 1492» (la Reconquista et la «découverte» des Amériques), les petites et grandes ruptures coloniales et la mise en récit des passés juifs dans les espaces musulmans après la partition de 1948 en Israël/Palestine. Elle élabore une pensée des figures juives arabes, notamment à partir du fait constitué par les descendants juifs des sujets colonisés dans les espaces arabo-musulmans. Penser les juifs arabes, c’est dire la perte de mondes, mais aussi la traversée des frontières. Shohat montre ce qui rapproche des géographies humaines et des champs de recherche habituellement maintenus séparés.

Contextualisés par une introduction et une préface, les quatre textes de ce recueil illustrent le rôle fondateur de Shohat dans le champ des études juives arabes/mizrahies. L’autrice y redéfinit l’exil, la diaspora et le retour dans une perspective qui révèle des paysages complexes d’appartenance.

  1. PRÉFACE

    9
  2. INTRODUCTION

    49
  3. MÉMOIRE TABOUE, VISIONS DIASPORIQUES. COLOMB, LA PALESTINE ET LES JUIFS ARABES

    65
  4. Pour une approche relationnelle de l’identité

    74
  5. Scènes du Quincentenaire

    78
  6. Le traumatisme du démembrement

    88
  7. Mondes séparés, retours subversifs

    102
  8. GÉNÉALOGIES ORIENTALISTES. REVISITER LA FIGURE JUIVE ARABE DIVISÉE

    119
  9. Reconsidérer la bifurcation orientale

    121
  10. De l’orientalisme aryaniste à l’orientophilie romantique: Disraeli sépharade

    130
  11. Le juif-en-Orient: antinomies d’une classification

    143
  12. Du syncrétisme judéo-musulman à l’indigénéité ambivalente

    150
  13. Spectres émissaires: l’islam comme exceptionnalisme négatif

    162
  14. L’inconscient esthétique et le retour du refoulé judéo-musulman

    174
  15. La division dans la division: des Lumières doublement colonisatrices

    181
  16. Ruptures d’avant la rupture: la rencontre subcoloniale

    194
  17. Espaces musulmans, passés juifs: la question du juif arabe

    204
  18. RUPTURE ET RETOUR. LE DISCOURS SIONISTE ET LA RECHERCHE SUR LES JUIFS ARABES

    211
  19. Dislocation: la spatialité et la question de la nomination

    217
  20. Déplacement: récits du mouvement transfrontalier

    223
  21. Démembrement: l’effacement du trait d’union

    233
  22. Dyschronicité: temporalité et paradoxes de la modernisation

    241
  23. Dissonance: la méthodologie comme rupture discursive

    247
  24. Discipline: la recherche mizrahie comme enquête relationnelle

    257
  25. UN VOYAGE À TOLÈDE. LES RENCONTRES «JUIFS D'ORIENT ET PALESTINIENS» EN 1989

    263
  26. SOURCES ICONOGRAPHIQUES

    307