Le Juif/Arabe, d’un colonialisme à l’autre

Publié le 21 avril 2021, dans Revue de presse Le Juif/Arabe, d’un colonialisme à l’autre
Dans un ouvrage érudit, Ella Shohat interroge les figures politiques et culturelles du Juif d’Orient au fil de l’histoire.

Juive née à Bagdad, élevée en Israël et aujourd’hui professeure à New York, Ella Shohat interroge dans Colonialité et ruptures les différentes représentations politiques et culturelles des Juifs orientaux, les Mizrah’im. Issus le plus souvent du Yémen ou d’Irak, ils sont aujourd’hui accablés du péché d’avoir fait basculer la société israélienne dans la droite la plus extrême. Si cette affirmation contient sa part de vérité, elle mérite surtout d’être complexifiée au travers d’une double histoire coloniale,…

[…]

Lisez la suite ici.

Denis Sieffert, Politis, 21 avril 2021

Photo: Au cours de l’opération « Tapis rouge », en 1949-1950, près de 49 000 Juifs yéménites ont immigré en Israël. Crédit : Wikipedia