L’université est-elle vraiment menacée par les « wokes »?

Publié le 22 octobre 2022, dans Revue de presse L’université est-elle vraiment menacée par les « wokes »?

 

« Il n’y a pas plus de tyrannie totalitaire dans les universités que d’ogre sous votre lit. Vérifiez tout de même, on n’est jamais trop prudent… »

Entretien enregistré mardi 11 octobre 2022, à la librairie Terra Nova où Francis DUPUIS-DERI est venu présenter son ouvrage
Panique à l’Université Rectitude politique, wokes et autres menaces imaginaires, Lux, 2022,
https://luxediteur.com
https://www.librairie-terranova.fr/

Francis Dupuis-Déri, est chercheur et professeur québécois. Depuis 2006, il enseigne au département de science politique et à l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) de l’UQAM -Université du Québec à Montréal. Il étudie notamment les mouvements sociaux : l’altermondialisme, l’antiféminisme et le masculinisme, les hommes proféministes, la répression policière, l’anarchisme, le profilage politique, la guerre et la démocratie.

Rendez-vous mercredi 26 octobre à 19h pour la diffusion de l’entretien en ligne sur
dupuisderi.tvbruits.org
https://www.librairie-terranova.fr/
sur la chaine youtube
https://youtube.com/playlist...
sur le blog Mediapart
https://blogs.mediapart.fr/tv-bruits

RETROUVEZ AUSSI TOUTES LES RENCONTRES SUR LA CHAINE YOUTUBE

ET SUR NOTRE SITE EN SUIVANT LE THEME RENCONTRE LITTERAIRE TERRA NOVA

Plusieurs poussent des cris affolés à propos d’une Université soi-disant assiégée par les féministes et les antiracistes, qui menaceraient jusqu’à l’ensemble de la société au nom de la « rectitude politique ». Pour stimuler la panique collective, on agite des épouvantails – social justice warriors, islamo-gauchistes, wokes, gender studies – et on évoque les pires violences de l’histoire : chasse aux sorcières, lynchage, totalitarisme, extermination. Même des chefs d’État montent au front. Or, cette agitation repose non seulement sur des exagérations et des mensonges, mais elle relève d’une manipulation qui enferme l’esprit et entrave la curiosité intellectuelle, la liberté universitaire et le développement des savoirs.

Pour y voir plus clair, cet essai s’intéresse à l’histoire ancienne et récente de l’Université. Il appelle à considérer la place réelle des études sur le genre et le racisme dans les réseaux universitaires – des salles de classe aux projets de recherche –, et met en lumière les forces qui mènent la charge aux États-Unis, en France et au Québec. Ultimement, il s’agit d’un exercice de déconstruction d’une propagande réactionnaire.

Émission produite et réalisée par la librairie Terra Nova et TVBRUITS avec le concours financier d’Occitanie Livre & Lecture – Programme soutenu par la Région Occitanie, la DRAC Occitanie et le Centre National du Livre.

TVBruits, 22 octobre 2022.

Visionnez l’original ici.