Cartographie de l’anarchisme révolutionnaire

Publié le 26 septembre 2012, dans Revue de presse

Michael Schmidt tente d’établir la continuité de l’histoire de l’anarchisme depuis sa fondation dans les années 1860, jusqu’à sa « résurrection » – à la grande surprise des observateurs patentés – des années 1990. Il démontre que l’idée anarchiste et sa pratique se sont organisées dans les classes ouvrières du monde entier. Répondant à ceux qui considèrent l’anarchisme comme une idéologie exclusivement occidentale, il nous dévoile une impressionnante liste d’organisations, preuve que l’anarchisme a depuis ses débuts essaimé sur tous les continents et qu’il a connu ses expressions les plus massives en Ukraine, Sibérie, Macédoine, Uruguay ou Bulgarie dans les luttes de type syndical comme dans la résistance aux régimes autoritaires ou dans l’instauration de communes paysannes. Ce petit ouvrage est également une mine bibliographique qui donne envie de creuser pour découvrir toutes ces révolutions inconnues et donner enfin une perspective globale à ce « monde nouveau dans nos cœurs » (qu’on me pardonne cet accès de lyrisme emprunté à Durruti : c’est l’enthousiasme !)

La voie des indés, 26 septembre 2012

Voir l’original ici.