Livre Jusqu’ici tout allait bien

Jusqu’ici tout allait bien Vingt-cinq ans d'édition critique

  • Dessins de Samuel Cantin
Lire un extrait

ISBN : 9782895963851

Collection : Hors collection

80 pages

Parution en Amérique du Nord : 10 décembre 2020

Qté. :Quantité 1
Effacer

LES CÉLÉBRATIONS SE POURSUIVENT…

Parce que nous n’avons pas eu la chance de célébrer les 25 ans de la maison, confinement et pandémie obligent, et pour vous remercier de votre fidélité pendant toutes ces années, nous vous offrons gracieusement ce petit livre.


En 1995, internet n’existe pas, Jacques Parizeau lance sa fameuse phrase à la suite de la défaite référendaire et Lux Éditeur publie son premier ouvrage. C’est également l’année où le film culte La haine prend l’affiche et marquera les esprit avec sa réplique d’ouverture: «C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, se répète sans cesse pour se rassurer: “Jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien.” L’important, c’est pas la chute, c’est l’atterrissage.»

Vingt-cinq ans plus tard, cette réplique frappe encore par son actualité. Pour souligner son quart de siècle d’existence, Lux Éditeur vous offre ces textes d’auteurs et d’autrices qui abordent avec humour les transformations et les bouleversements sociaux de 1995 à aujourd’hui.

  1. L’important, c’est l’atterrissage. Christian VANASSE

    9
  2. La marchandisation du ressenti. Rébecca DÉRASPE

    17
  3. Marcher sur les oeufs de la masculinité fragile. Marie-Christine LEMIEUX-COUTURE

    27
  4. Globaux et globuleux: médias et dictature de l’opinion. Colin BOUDRIAS

    39
  5. L’épaississement général. Marie-Lise CHOUINARD

    47
  6. Les gladiateurs. Marc-André PIETTE

    55
  7. Chronique d’une sportive de salon. Odrée ROUSSEAU

    65
  8. Les auteurs et autrices

    75

Actualité du livre

  • Jusqu'ici tout allait bien

    Jusqu'ici tout allait bien Publié le 10 décembre 2020, dans Nouvelles

    LES CÉLÉBRATIONS SE POURSUIVENT…Parce que nous n’avons pas eu la chance de célébrer les 25 ans de la maison, confinement et pandémie obligent, et pour vous remercier de votre fidélité […]