Marie-Hélène Voyer à «Plus on est de fous, plus on lit»

Publié le 23 mars 2022, dans Revue de presse

Marie-Hélène Voyer est passée au micro de Plus on est de fous, plus on lit. Avant de nous présenter son plus récent recueil de poésie Mouron des champs (La Peuplade), elle parle de son essai L’habitude des ruines: «Ce livre, c’était un pavé lancé, un coup de gueule contre nos nostalgies sélectives, contre notre passivité collective, et surtout contre le désengagement de l’État. Je trouve qu’on mérite mieux que de vivre dans des villes qui sont des coquilles vides, des villes faites de laideurs, d’insignifiances et de dépérissements. La beauté, ce n’est pas un caprice. L’histoire, ce n’est pas censé être un luxe.»

Plus on est de fous, plus on lit, ICI Première, 23 mars 2022.

Écoutez le segment ici.