Remise du prix SACD et du prix Jacques Allard

Publié le 4 octobre 2021, dans Nouvelles Remise du prix SACD et du prix Jacques Allard
L’automne des prix littéraires se poursuit avec deux autres remises de prix ayant eu lieu ici et ailleurs.

À Limoges, dans le cadre du Festival des Francophonies – Des écritures à la scène, le prix SACD de la dramaturgie française 2021 a été remis à l’actrice, autrice et metteure en scène Pascale Renaud-Hébert, pour le texte de théâtre Hope Town. La pièce a été créée au Théâtre de la Bordée à Québec en 2019 et a été publiée par la maison d’édition L’instant même. Pascale Renaud-Hébert, issue de la cuvée 2014 du Conservatoire d’art dramatique de Québec, a reçu son prix le 26 septembre dernier. La SACD a précisé : « Les administrateurs théâtre du Conseil d’administration de la SACD ont distingué ce texte pour son sujet universel, celui des rapports complexes entre les membres d’une même famille. Pascale Renaud-Hébert traite cette question avec inventivité et sensibilité. Son travail sur la langue et les dialogues sont d’une grande vivacité. Bien écrit, bien construit, bien rythmé, Hope Town est un texte fin et émouvant. »

En revenant de ce côté de l’Atlantique, le festival littéraire les Correspondances d’Eastman a inauguré un tout nouveau prix, doté d’une bourse de 1000$, et qui vise à souligner l’excellence de la littérature épistolaire publiée au Québec. Le prix Jacques Allard, nommé en l’honneur du cofondateur des Correspondances d’Eastman, a été attribué, pour la première fois, le 26 septembre dernier, au Théâtre de La Marjolaine, à l’ouvrage J’attends de toi une œuvre de bataille : Correspondance 1942-1996. Publié au début de l’année par Lux Éditeur, l’ouvrage donne à lire la correspondance qu’ont entretenue une partie de leur vie Pierre-Elliott Trudeau et Pierre Vadeboncœur. Étienne Beaulieu, président du jury, a déclaré que les jurés ont été impressionnés par les échanges de deux amis d’enfance dont les parcours divergeront, l’un devenant un acteur dominant de la scène politique canadienne, l’autre un syndicaliste et indépendantiste se révélant un penseur majeur du Québec contemporain.

Patrick Bilodeau, Les Libraires, 4 octobre 2021

Lisez l’original ici.