«Pour les femmes, le sexe est meilleur sous le socialisme»

Publié le 1 novembre 2020, dans Revue de presse «Pour les femmes, le sexe est meilleur sous le socialisme»

Le socialisme d’État qu’ont connu l’URSS et les pays de l’Est avait certains avantages importants pour les femmes, notamment celui de leur permettre une vie sexuelle plus satisfaisante. Kirsten Ghodsee, dont l’ouvrage qui porte sur cette question a récemment été traduit en français par Lux, affirme également que certains éléments de ces systèmes devraient nous inspirer et nous faire revoir la façon dont on pense la maternité et le travail des femmes.

«Plusieurs études empiriques sur la sexualité des femmes de différents pays d’Europe de l’Est s’étendent de la période soviétique à la période actuelle. Elles vont toutes dans la même direction : les femmes menaient une vie sexuelle plus épanouie. La question embêtante est de savoir pourquoi.»

– Kristen Ghodsee

Les recherches qu’a mené la professeure de l’université de Pennsylvanie pendant plus de 20 ans en Europe de l’Est l’ont conduit à cette hypothèse : sous le socialisme, les femmes avaient moins de rapports sexuels dans le but d’obtenir des bénéfices matériels (comme de l’argent, des biens, de la liberté ou de l’autonomie). Les importantes inégalités entre les hommes et les femmes sous le capitalisme font que ces dernières sont souvent obligées d’utiliser le sexe pour obtenir autre chose. « Je ne parle pas seulement du travail du sexe, je parle d’une série de situations dans la vie d’une femme où elle utilise le sexe pour compenser le fait qu’un homme a du pouvoir sur elle parce qu’ils ne sont pas égaux. Ces relations sexuelles sont beaucoup moins satisfaisantes que celles qu’on a lorsqu’on en a envie », précise Kristen Ghodsee.

L’auteure du livre reste très critique face aux régimes du socialisme d’État, mais elle souligne que nous avons quand même des leçons à en tirer, notamment à propos du travail et de la maternité.

«Être toujours sûr d’avoir un emploi ou, au moins, le minimum pour vivre. Avoir accès à des garderies gratuites et à des longs congés parentaux bien rémunérés. Voilà des éléments du socialisme qui font du bien aux femmes. Nous devrions nous en inspirer pour transformer nos systèmes politiques, tout le monde s’en porterait mieux.»

– Kristen Ghodsee

Majeur, 1er novembre 2020

Photo: Alina Yakubova

Lisez l’original ici.