ACTUALITÉS

24 janvier 2016

L’Info Bourg, Vol. 18 no 1

Livre référence:
Petit cours d’autodéfense intellectuelle

Normand c. les margoulins
Petit cours d’autodéfense intellectuelle constitue un best-seller très inusité dans les librairies et les bibliothèques québécoises : un guide de logique, lisible et souvent drôle, qui parle des détournements de la langue et de la pensée en passant par la politique, les mathématiques, l’ésotérisme et les dérapages calculés que nous imposent les médias.

L’auteur, Normand Baillargeon, utilise un style imagé, des citations de Carl Sagan et de Chomsky, et une foule d’exemples et de graphiques. Il désamorce quelques-uns des trucs utilisés pour nous convaincre d’acheter un produit ou d’être fidèles à une idéologie, bref, d’abdiquer la pensée critique pour telle ou telle théorie bidon ou thérapie miracle.

Une boîte à outils
Alors que la philosophie est habituellement associée à un moralisme ronflant, ce livre peut servir de boîte à outils à celles et ceux qui misent sur le scepticisme pour résister aux assauts de la publicité et ne pas désespérer de la communication et de la pensée.

En même temps, on peut se demander si l’auteur, anarchiste, ne valide pas une lecture un peu idéaliste des échanges, un espoir peut-être naïf — ou même machiste — en des communications purement rationnelles.

Est-ce que les gens ne trouvent pas, au contraire, dans une subjectivité réappropriée, dans une conscience collective et dans leur colère, de meilleures armes que la pensée classique, dont le professeur Baillargeon vante la froide logique dans un vocabulaire et un style un peu snobs? (Qui sait, par exemple, que les « margoulins » dont il dénonce les « paralogismes » sont des individus incompétents et peu scrupuleux en affaires?)

Rectitude philosophique?
Le scepticisme est rarement une valeur progressiste en soi. Quand médias et pouvoirs utilisent systématiquement les arguments d’autorité, peut-on encore poser la Raison en valeur de référence absolue? Ne risque-t-on pas de conforter l’individu dans un splendide isolement, celui de l’être qui « n’est pas dupe » parce que lui « pense juste »? J’ai été surpris de voir une phrase de l’ultra-individualiste Ayn Rand citée comme exemple de raisonnement correct.

Ailleurs, l’auteur déplore la « rectitude politique ». Il le fait sur la base d’une ou deux anecdotes invérifiables, au lieu de démanteler cette notion réactionnaire, créée par une think tank de droite américaine pour discréditer d’avance toute lutte de groupe minoritaire contre la discrimination systémique.

Pas cher à 17,95 $, le livre est illustré de dessins très drôles de CHARB et, en fait, on se prend à imaginer le Petit cours d’autodéfense intellectuelle en version bande dessinée. Pourquoi pas une illustration-décodage des sophismes politiciens utilisés jour après jour pour enfirouâper les mauvais journalistes et le bon peuple?
M.D.
L’Info Bourg, Vol. 18 no 1

Inscrivez-vous à notre infolettre

infolettre

Conception du site Web par

logo Webcolours

Webcolours.ca | © 2023 Lux éditeur - Tous droits réservés.