L’humoriste Haroun va remplir trois casinos à Toulouse

Publié le 19 avril 2022, dans Revue de presse L’humoriste Haroun va remplir trois casinos à Toulouse

Blazer, lunettes, sourire de premier de la classe, on lui disait ne pas «avoir une tête à faire rire”. Et ça, Haroun le sait. «J’essaie d’assumer mon statut de bonhomme qui présente bien pour aborder des sujets sérieux avec sarcasme.»

Il y a cinq ans, le comédien s’était fait connaître en interprétant un seul en scène «Spécial élections» joué à trois reprises et en direct sur Facebook. Allant au-delà des caricatures politiques éculées, le jeune homme dénonçait «ce débat de plus en plus binaire, sans place à la nuance». L’expérience n’est pas renouvelée en 2022 mais la prestation est toujours disponible sur son site (pasquinade.fr, un Netflix du stand-up).

De retour avec un nouveau spectacle, celui qui s’est rodé à l’humour dans les théâtres de Toulouse continue de faire rire en soulignant nos incohérences : «J’essaie de ne pas avoir de message. Juste de remettre en question sans dire quoi penser. Si j’écris des blagues, c’est pour me débarrasser des sujets qui me mettent en colère.»

Dans ce nouveau show, Haroun fait découvrir une nouvelle facette de son jeu. Celle de sa deuxième personnalité. «Est-on vraiment seul en nous ? Je me suis créé un ‘moi’ exacerbé sans aucune autocensure».

Au fil des vannes se découvre une réflexion ouverte : celle de la journaliste Anne-Cécile Robert, dont le livre «La Stratégie de l’émotion» a fortement inspiré l’artiste dans sa manière de voir les émotions qui prédominent et nous dirigent. A l’aide de ce prisme littéraire et de son double aux propos forts, Haroun dresse un portrait qui fait autant rire que réfléchir. Comme un miroir.

La Dépêche, 19 avril 2022.

Photo: DR-DR

Lisez l’original ici.