Les libraires craquent

Publié le 12 avril 2021, dans Revue de presse

Si le concept d’indépendance est cher aux éditeurs, qui en font souvent un gage du caractère désintéressé de leurs activités, force est toutefois de constater que les lois du marché n’épargnent ni les maisons d’édition ni les librairies. Prenant entre autres appui sur Bourdieu et sa toujours actuelle théorie des champs, l’auteur de cet essai expose les difficultés d’une véritable indépendance au sein de l’ensemble du processus menant à la fabrication d’un livre. Tout en rappelant le caractère politique d’une réelle indépendance de même que l’inévitable précarité inhérente à son maintien, Lefort-Favreau brosse un portrait sombre, mais juste du monde des livres, cet univers paradoxal évoluant symboliquement en marge d’impératifs auxquels il lui est néanmoins impossible de se soustraire.

Philippe Morin (librairie Marie-Laura, Jonquière), Les libraires, no 124, 12 avril 2021