Les complots divisent le monde

Publié le 1 novembre 2022, dans Revue de presse Les complots divisent le monde

Les complots divisent le monde entre ceux qui y croient et les autres fustigeant un pur délire. L’ambition du livre de Wu Ming 1 est précisément de comprendre comment de tels récits se forment, en deçà même de l’adhésion ou du rejet qu’ils suscitent. Aussi érudit qu’accessible, Q comme qomplot s’efforce ainsi d’éclaircir les conditions socio-politiques qui amènent de loin en loin à la réactivation de ces structures mythologiques. Le point de vue n’est pas seulement celui de l’historien, mais aussi du narrateur. Traitée sur le mode du dialogue fictif, la seconde partie de l’ouvrage est une vertigineuse archéologie de l’imaginaire “QAnon”, qui a ces dernières années incubé sur Internet en faisant de Donald Trump le grand sauveur d’une Amérique menacée par les tout-puissants pédo-satanistes. Or, cette aberration repose sur des mécanismes à la fois sociaux, psychiques et narratifs qui remontent à plusieurs siècles. Dans une première partie tout aussi passionnante, Wu Ming 1 forge des outils conceptuels pour sortir de ces « récits de diversion » que sont ces fantasmes complotistes afin d’exposer les forces économiques et politiques réellement à l’oeuvre aujourd’hui.

Raphaël Nieuwjaer, LM Magazine, 1er novembre 2022.

Lisez et visionnez l’original ici.

Photo: Xpics/Pixabay