ACTUALITÉS

24 janvier 2016

Le Devoir, 14 et 15 juin

Livre référence:
Propaganda

Le temps des essais

Un programme estival de lecture pour les vrais, c’est-à-dire ceux qui ne confondent pas le plaisir avec l’absence de réflexion

Edward Bernays, neveu de Freud et un des principaux créateurs de l’industrie des relations publiques aux États-Unis, fournit les clés d’une propagande au service de l’élite et visant à diriger le comportement des masses. Bernays, en toute candeur, plaide la nécessité de cette ingénierie sociale en vue d’un bien commun dont la définition appartiendrait aux classes dirigeantes. Dans cette logique, ce qu’il appelle « démocratie » s’apparente à du despotisme éclairé. Cet élitisme, qui réduit les gens du peuple au statut de récepteurs d’une argumentation, est donc à combattre parce qu’il nie la nature du débat démocratique au profit d’une propagande à sens unique. Bernays, en chantant ses vertus, nous permet au moins de le connaître et de mieux s’y opposer.

Louis Cornellier
Le Devoir, 14 et 15 juin

Inscrivez-vous à notre infolettre

infolettre

Conception du site Web par

logo Webcolours

Webcolours.ca | © 2023 Lux éditeur - Tous droits réservés.