ACTUALITÉS

24 janvier 2016

Le Couac, Juin 2006

Livre référence:
L’anarchiste et le diable

Anarchiste et endiablé

Norman Nawrocki a été au coeur de la guérilla du groupe Rhythm Activism, qu’il co-fonda et anima avec emphase de ses textes rebelles, de sa voix de trublion et de son violon inspiré de 1985–1998. Montréal connu ainsi un groupe d’agit-prop de facture métisse alliant le caractère iconoclaste du cabaret, l’enracinement populaire du libre folklore d’Europe de l’Est et l’irrévérence tonique du punk.

Que reste-t-il de ce groupe clef qui, pour citer Nawrocki, n’avait autre utilité que de «fournir de la musique de danse pour vos barricades, avant, pendant et après l’événement principal» sans oublier que les arts doivent être «une partie intégrante, quotidienne et émancipatrice du travail de transformation révolutionnaire, et non un élément ajouté comme décoration»? Bien entendu Nawrocki n’a de cesse, en anarchiste vivace, de multiplier les expériences avec de nouveaux groupes (DaZoque!, Bakunin’s Bum, The Montréal/Manhattan Project, etc.) et de se produire en «spoken word» avec une prédilection pour la vie, l’amour et… le sexe! Également parolier et écrivain, Nawrocki nous a offert Chasseur de tornades (EDAM/Les Pages Noires 1998) qui présentait des textes du groupe traduits en français. En 2003, l’activiste publiait The Anarchist and the Devil Do Cabaret (Black Rose Book) qui se voit maintenant offert dans une impeccable traduction sous le titre L’Anarchiste et le diable. Véritable jonglerie, ce livre récapitule les aléas et questionnements politiques d’une tournée européenne de Rhythm Activism, des rencontres avec des gens de la rue (clochards, prostituées, squatters, punks, etc.) et des lettres d’un original oncle polonais dont le père de Nawrocki l’a chargé d’en retrouver la trace. Cette part du livre ne manque pas de faire revivre en direct l’envahissement nazi et le déchirement de familles séparées; voire décimées.

Du même coup, Nawrocki publie Letters from Poland/Lettres de Pologne (Les Pages Noires, 2006) un DC solo (violon, alto, tsymbaly, piano, accordéon) complémentaire au livre nouveau ajoute autant de dimensions et une résonance exceptionnelle à ces lettres troublantes. Lettres qui ont, indéniablement, un caractère universel à illustrer la bêtise humaine tout en induisant l’importance de, soi-même, participer à la résistance. Cela commence ici et maintenant puisque notre pays prétend guerroyer en notre nom…

Ramon Vitesse
Le Couac, Juin 2006

Inscrivez-vous à notre infolettre

infolettre

Conception du site Web par

logo Webcolours

Webcolours.ca | © 2023 Lux éditeur - Tous droits réservés.