La rentrée littéraire 2022: Essai

Publié le 2 septembre 2022, dans Revue de presse La rentrée littéraire 2022: Essai
La pensée essayiste au Québec est vaste et défend des idées et des sujets multiples. Cette rentrée ne fait pas exception et promet plusieurs ouvrages pour soutenir et alimenter vos réflexions, pour découvrir et apprendre de nouvelles notions. Si les titres défilent ci-dessous à la vitesse de l’éclair, c’est pour vous montrer le panorama des possibles champs à investiguer cet automne : votre rôle sera de fureter en librairie ou sur leslibraires.ca pour découvrir plus de détails sur chacun de ces titres annoncés!
À surveiller

[…]

Où en sommes-nous avec la diversité?

I have a dream, lançait Martin Luther King le 28 août 1963 dans le discours intégral qu’HarperCollins réédite, en y ajoutant la voix de Joséphine Bacon. Soixante ans plus tard, l’auteur Kamal Al-Solaylee brosse un portrait troublant des politiques raciales dans Brun (Hashtag) tandis que Sonia Shah s’interroge sur les Migrations (Écosociété) et la vie en mouvement. Abattre l’Occident (Grasset) est devenu un cri de ralliement, nous dit Douglas Murray, tandis que Moema Viezzer et Marcel Grondin se penchent sur Le génocide des Amériques (Écosociété), tout comme Gilles Bibeau, qui y voit Une utopie nordique (Mémoire d’encrier), un ersatz de l’héritage colonialiste relaté par Michel Pauron dans Les ambassades de la Françafrique (Lux).

[…]

Où s’en va la société?Il semble évident que nous vivons dans Un monde désenchanté (PUM) selon Gérard Boismenu, si bien que le collectif anonyme Wu-Ming 1 nous explique comment la prolifération des complots assure la pérennité de la corruption systémique dans Q comme qomplot (Lux), ce qui ouvre la voie à une nouvelle édition de L’anarchisme (Lux) de George Woodcock et pousse Stéphane Gendron, Un homme en colère (L’Homme), à réfléchir à la culture du trash dans les médias. Le délire de l’empire américain (Éditions La Presse, Alexandre Sirois et Alexandre Couture Gagnon) met le doigt sur le bobo tandis qu’Erica Lagalisse enfonce le clou avec Anarchisme occulte (Remue-ménage) sur les dérives de la gauche radicale.

[…]

Sain de corps

Au chevet du système de santé, Alain Vadeboncoeur n’a de cesse de Prendre soin (Lux) des autres, tout comme la trentaine d’infirmiers et infirmières rencontré.es par Marie-Andrée Fallu qui se battent chaque jour pour préserver les Signes vitaux (L’Homme) de leurs patients et patientes. L’Histoire du Collège des médecins du Québec (Septentrion) mise en lumière par Denis Goulet nous en apprendra peut-être davantage. Il faut une Gestion des soins de santé : Déboulonner les mythes (Somme toute), scande Henry Mintzberg, Des Big Pharma aux communs (Lux), renchérit Gaëlle Krikorian, qui y va même d’un petit vade-mecum. La pensée critique s’incarne dans Notre première modernité (Leméac) en onze parcours d’apprentissages. L’éducation à la citoyenneté guérira-t-elle la démocratie? (XYZ) demande Yvan Bordeleau, dubitatif.

Apprendre

[…]

Panique à l’université ironise Francis Dupuis-Deri (Lux) sur la rectitude sociale et autres menaces imaginaires.

Moments de réflexion

Après Une vie de militantisme (Écosociété), Noam Chomsky se retrouve devant Le précipice (Lux) à discourir avec C.J. Polychroniou. Le vide : Mode d’emploi (Lux) d’Anne Archet s’impose comme une lecture obligatoire. Même en refusant d’être alarmistes, soyons réalistes, c’est L’inflation (Somme toute) qui aura le dernier mot, nous prévient Gérard Bérubé. Trouve-toi une job! (Écosociété) lance le Mouvement Action-chômage de Montréal à la boutade, histoire de nous raconter les luttes pour le droit à l’assurance chômage au Québec. Jessika Brazeau et Lory Zephyr se penchent sur Le deuil invisible (L’Homme) ou comment surmonter la perte d’un enfant attendu tandis que Boucar Diouf se demande Ce que la vie doit à la mort (Éditions La Presse), lui qui vient de perdre sa mère. Plus près de nous, la gameuse Stéphanie Harvey, alias missharvey (L’Homme), aborde la cybercitoyenneté, la santé mentale et le sexisme à l’ère de l’Homo numericus (Albin Michel), décrit par Daniel Cohen. La révolution du regard silencieux (XYZ) ou l’effet pervers des réseaux sociaux n’échappe pas à Marc Boucher tandis que La république des égarés (Château d’encre) inquiète Gérard Ouimet.

[…]

Sébastein Veilleux, Les Libraires, 2 septembre 2022.

Lisez l’original ici.