ACTUALITÉS

24 janvier 2016

Humanities & social sciences, mars 2011

Livre référence:
Robert Rumilly
Review: Jean-François Nadeau. Robert Rumilly, l’homme de Duplessis.
Andrée Lévesque

Qui n’a pas dans sa vie ouvert un des quarante et un volumes de L’Histoire de la Province de Québec de Rumilly? Pour ensuite refermer ces chroniques, excédé par les commentaires triviaux, impertinents quand ce n’est pas raciaux : un tel bégayait, nous répète-t-on chaque fois que le personnage est mentionné, un autre est Juif, ce qui ne manque jamais d’être souligné avec tous les sous-entendus qui semblent aller de soi, et ainsi de suite. Exaspéré, aussi, par un parti pris de droite et une dénonciation de la gauche qui frise la paranoïa. Pourtant, malgré toutes nos critiques, à une époque où seule L’Histoire du Canada français de Mason Wade racontait l’histoire du Québec contemporain, on a consulté Rumilly jusqu’à l’apparition d’une véritable synthèse qui dépassait le niveau de la chronique et du brûlot. Il faut savoir gré à Jean-François Nadeau d’avoir entrepris la tâche colossale de passer à travers l’œuvre-fleuve de Rumilly pour nous offrir cette biographie. Nadeau est un journaliste avec une formation en histoire qui sait allier la rigueur de la recherche à la vivacité de l’écriture.

Nadeau introduit Rumilly par le biais de l’assassinat de Jacques de Bernonville, le nazi français accueilli au Québec par Rumilly après la guerre (p. 10), et le coup d’envoi est donné pour entreprendre le parcours d’une vie vouée à la défense des idéaux conservateurs en France et au Québec.

lire la suite

Inscrivez-vous à notre infolettre

infolettre

Conception du site Web par

logo Webcolours

Webcolours.ca | © 2023 Lux éditeur - Tous droits réservés.