«Des textes d’une rare force — et d’une étonnante actualité.»

Publié le 7 octobre 2020, dans Revue de presse

«Croyant te libérer de la peste française qui te ronge, tu veux te rejeter vers le choléra islamique»… C’est par cette mise ne garde que l’anarchiste kabyle Mohamed Saïl (1894-1953) choisit de s’adresse, en janvier 1935, à ses camarades «travailleurs algériens (et aux autres…)». Ce recueil, d’une grande tenue politique, permet de découvrir ce militant kabyle, ancien de la colonne Durrutti durant la guerre d’Espagne, décédé à la veille de la lutte pour l’indépendance algérienne. Des textes d’une rare force — et d’une étonnante actualité.

Politis, no 1622, 7 octobre 2020