ACTUALITÉS

24 janvier 2016

Courant alternatif, février 2005

Livre référence:
Mémoires d’un esclave

Mémoires d’un esclave

Ce témoignage exceptionnel n’offre pas la consolation de se lire comme le récit d’horreurs passées et abolies. Son portrait d’une Amérique exerçant un pouvoir destructeur sur des plus faibles, dissimulant sous la bannière de la démocratie et des libertés de sordides intérêts matériels, confites dans une religion sans compassion ni pardon, nous rappelle trop les États-Unis d’aujourd’hui.

Douglass n’aurait sans doute rien à retoucher aux dernières phrases de son ouvrage :« Nulle part au monde il n’y a une nation qui soit coupable de crimes aussi sanglants et aussi ignobles que ceux que commettent en ce jour et en cette heure les citoyens des États-Unis […]. Vous conclurez alors comme moi qu’en matière de révoltante barbarie et d’insolente hypocrisie les États-Unis d’Amériques restent sans rival. »

H.F.
Courant alternatif, février 2005

Inscrivez-vous à notre infolettre

infolettre

Conception du site Web par

logo Webcolours

Webcolours.ca | © 2023 Lux éditeur - Tous droits réservés.