CATALOGUE

Fais ce que dois, advienne que pourra

Papineau et l'idée de nationalité

Yvan Lamonde

Collection : Mémoire des Amériques

Parution en Amérique du Nord : 3 septembre 2015

Nombre de pages: 244

SÉLECTIONNER UN FORMAT:

Format PAPIER
ISBN: 9782895962038
24,95 $
Format EPUB
ISBN: 9782895966098
14,99 $
Format PDF
ISBN: 9782895968092
14,99 $

Description

Louis-Joseph Papineau est une figure à la fois mythique et controversée du nationalisme et de l’indépendantisme québécois. Il paraît aujourd’hui autant susceptible d’être annexé que son souvenir est flou, comme effacé par le temps ou peut-être sciemment poussé vers l’oubli. Ambigu, il rappelle les espoirs et les frustrations d’un peuple qui peine encore à se représenter lui-même et à imaginer son destin.

Yvan Lamonde nous livre une analyse historique de la pensée de Papineau qui éclaire la vision qu’avait celui-ci de l’indépendance et de l’émancipation de ses concitoyens. On découvre qu’avant d’être une question de langue ou de religion, la séparation d’avec la métropole était d’abord pour Papineau une question de démocratie. De sa confiance dans les institutions libérales britanniques à l’espérance d’un soutien de la France jusqu’à son admiration pour le modèle états-unien et son rêve d’une «nation colombienne» qui engloberait éventuellement tout le continent, ses idées épousent le paysage politique du siècle de l’éveil des nationalités et évoluent face aux bouleversements qui ont marqué sa vie, comme la rébellion, l’exil, l’ostracisme.

Si, en réaction à sa conception de l’émancipation, s’est formé un type dominant de nationalité, essentiellement culturel, axé sur la «conservation» de la langue, de la religion et des mœurs, l’intérêt contemporain d’une réflexion sur l’indépendance par la République indique le renouveau et l’actualité de sa pensée et de son action.

  1. Avant-propos

    9
  2. 1. La voie de la réprésentation démocratique (1808-1823)

    13
  3. 2. Un Conseil législatif «tiré du peuple» (1824-décembre 1837)

    49
  4. 3. Désaccords sur la frontière états-unienne, indifférence dans l’ancienne métropole française

    83
  5. 4. L’Union et le gouvernement responsable vus de Paris (1840-1845)

    125
  6. 5. Face à l’hiver de l’isolement britannique, l’émancipation continentale (1845-1871)

    137
  7. 6. Papineau et l’idée de nationalité

    179
  8. 7. La référence à Jefferson et la culture états-unienne de Papineau

    199
  9. Sources et méthode

    215
  10. Notes

    219

Actualité du livre

15 septembre 2015

Le désarroi si moderne de Papineau

En 1848, trois ans après son exil politique, Louis-Joseph Papineau, député au Canada-Uni, sous la nouvelle Constitution dont il dénonce l’iniquité, s’écrie dans un discours : «La dernière pulsation de mon cœur sera pour la patrie et la nationalité franco-canadienne!» Yvan Lamonde montre que le tribun déchiré pensera pourtant que le seul moyen d’échapper à […]

Inscrivez-vous à notre infolettre

infolettre

Conception du site Web par

logo Webcolours

Webcolours.ca | © 2023 Lux éditeur - Tous droits réservés.