À lire aussi

Publié le 10 janvier 2021, dans Revue de presse

Kristen Ghodsee, qui a voyagé en Europe de l’Est avant et après la chute du mur de Berlin, a consacré vingt ans de sa vie professorale « à la théorie socialiste féministe européenne, aux expériences du socialisme d’État au XXe siècle et aux leçons qu’on peut en tirer pour le présent ». Ce qu’il faut retenir des expériences socialistes passées, dit-elle, c’est « l’importance accordée à l’indépendance économique des femmes et le principe selon lequel les relations intimes devraient être exemptes de toute considération financière ». La première femme cosmonaute, Valentina Terechkova, était russe parce que le socialisme d’État offrait aux femmes les mêmes possibilités qu’aux hommes. « L’émancipation des femmes faisait partie intégrante de l’idéologie de presque tous les régimes socialistes », écrit-elle, avec tout ce que cela suppose, comme l’intégration des femmes au marché du travail et la prise en charge des enfants à travers un réseau de garderies, entre autres. Lorsque les femmes gagnent leur vie, elles n’ont plus besoin d’entretenir des relations abusives et insatisfaisantes, conclut-elle.

Jacques Lanctôt, Le Journal de Montréal, 10 janvier 2021

Lisez l’original ici.